Lorenzaccio … une mauvaise comédie musicale !

Lorenzaccio d’Alfred de Musset !! S’attaquer à ce monument (oeuvre particulièrement indigeste à la lecture : trop de personnages évoluant dans un contexte historique bien compliqué) et en faire un spectacle joué-dansé est le pari osé qu’ont fait Marie Claude Pietragalla et Julien Derouault secondés pour la dramaturgie par Daniel Mesguich. Présentée en plein air devant…

Lire plus

Le Triomphe de l’Amour … un triomphe pas si certain !

Denis Podalydès pour la mise en scène, Eric Ruf pour la scénographie, Christian Lacroix pour les costumes et un nouveau Marivaux méconnu voire inconnu : l’affiche est alléchante. Créée à la maison de la culture d’Amiens, reprise aux Théâtre des Bouffes du Nord, cette production du Triomphe de l’Amour (1732) est actuellement en tournée et propose…

Lire plus

Fanny et Alexandre … une saga éminemment théâtrale !

Avec un travail d’éducation particulièrement fin et raisonné, Eric Ruf accompagne le public de la Comédie Française sur un palpitant chemin s’écartant du sentier aménagé et balisé des grands classiques d’un répertoire approuvé par des siècles d’habitude. En choisissant un texte non issu de cette veine, en prenant le parti de ré-équilibrer la parité au…

Lire plus

Le Lien … Inégal face à face

Histoire de diversifier son rapport à la scène, Pierre Palmade délaisse le one man show pour se confronter aux textes et aux histoires des autres. C’est donc en comédien novice qu’il investit le Théâtre Montparnasse aux cotés de l’immense Catherine Hiegel, qui, sur scène en tout cas, est loin de le materner ! Le Lien…

Lire plus

Art …un étrange phénomène !

Nul n’est idiot quand il avoue ses lacunes parait-il ! Alors j’avoue … je n’avais jamais vu Art malgré le succès planétaire que connait la pièce traduite en 35 langues et montée de Bombay à Bratislava, de Tokyo à Johannesburg. Auréolée de ce statut de « classique » ou de « pièce culte » selon les sensibilités littéraires, le…

Lire plus

Le Marchand de Venise (Business in Venice) … circulez y a rien à vendre !

Le Marchand de Venise ne fait pas partie du top five des pièces de Shakespeare … et pour cause ! le texte contient quelques saillies difficiles à enrober même avec la plus intelligente des mises en scène … qui plus est, en ces temps où l’antisémitisme est un sujet particulièrement sensible. Le Théâtre National Bordeaux…

Lire plus

SSTOCKHOLM … Séquestration ratée !

Cette pièce avait attiré mon attention sur une affiche en 2014 mais les représentations étaient déjà passées ! Alors quand le Théâtre National Bordeaux Aquitaine a choisi de programmer ce spectacle, l’hésitation n’a pas duré longtemps … d’autant que, hasard des errances radiophoniques, l’occasion m’avait été donnée de replonger récemment dans l’affaire Natasha Kampush dont…

Lire plus

Les Fourberies de Scapin … trépidante et jubilatoire reprise !

Après le succès de l’an passé (voir Les fourberies de Scapin … de main de maitre), la Comédie Française programme à nouveau les Fourberies de Scapin dans la mise en scène très théâtrale de Denis Podalydès. Pour y avoir ri comme rarement dans ce « classique Larousse » de Molière, y retourner fut une évidence voire un…

Lire plus

La Nuit des Rois … superbe fresque carnavalesque !

Une vaste étendue blanche plantée de cocotiers en carton pâte et peuplée de deux gorilles… c’est sur cette image que Thomas Ostermeier déboule enfin à la Comédie Française, avec un auteur qu’il connait bien : William Shakespeare. S’inscrivant dans la vaste révolution « en marche » (sans connotation politique) qui agite la noble institution, cette entrée au répertoire…

Lire plus

L’heureux Stratagème … une heureuse réussite !

« Encore un Marivaux !! » Il faut dire que l’auteur français a la côte à en juger par le nombre de nouvelles productions de ses grands classiques et la résurrection tantôt hasardeuse tantôt réjouissante de pièces ressorties du fond des bibliothèques (L’héritier du Village, Arlequin poli par l’Amour, Le petit maitre corrigé …). Jadis, Marivaux lui…

Lire plus