Le Ballet de Poche … danser au pluriel

A l’heure où les maisons respectables et respectées ont tout juste assez d’argent pour défendre le sacro saint « répertoire », il faut se tourner vers des compagnies « autonomes » pour découvrir un peu le travail de création que les chorégraphes émergeants ou moins reconnus, (et cela ne veut pas dire moins valables bien au contraire !), proposent…

Lire plus

ROMEO ET JULIETTE … l’avenir est à construire

Le hasard fait parfois bien les choses : en programmant son Romeo et Juliette créé en 2009, Charles Jude, directeur du Ballet de l’Opéra de Bordeaux depuis plus de 20 ans n’imaginait sûrement pas que ce serait avec le plus personnel de ses ballets montés pour la compagnie que se terminerait son mandat passionné. Poliment…

Lire plus

Coppelia …on était trop sérieux il y a 17 ans

Déjà 17 ans que Charles Jude a monté son Coppélia pour le Ballet de l’Opéra de Bordeaux. A l’époque, seul le côté kitsch et l’américanisation du propos flirtant ouvertement avec la comédie musicale, l’univers des cartoons et la magie à trois francs six sous m’avait marqué … et de là, ce ballet ne m’avait pas…

Lire plus

Un café avec …Marc Emmanuel Zanoli

Marc Emmanuel Zanoli a le maintien altier et noble des princes de ballet classique, leur silhouette élancée et leur air ténébreux et inabordable. A le voir arriver emmitouflé dans son manteau et sa grosse écharpe, on croirait presque voir Albrecht, errer dans les brumes hivernales vers la tombe de Giselle  … mais qu’on ne s’y…

Lire plus