Joel Dicker est il un imposteur ?

 

Joel-Dicker

La lecture de son dernier roman m’avait un peu troublée car si je n’avais pas réussi à décrocher du Livre Des Baltimore, saga familiale pleine de rebondissements savamment distillés sortie à l’automne dernier (oct 2015), il me restait quand même en tête après avoir refermé ces presque 500 pages la sensation désagréable d’avoir été enfumé, roulé dans la farine et abusé par cet écrivain pourtant présenté comme talentueux par la critique et particulièrement télégénique et loquace quand il s’agit de parler de son livre.Poursuivre la lecture de « Joel Dicker est il un imposteur ? »