Le Riche / Carlson … B comme beau, bon, bienséant et bien sous tout rapport.

Faute de l’avoir retenu comme directeur de la danse, l’Opéra National de Bordeaux, a demandé à Nicolas Le Riche de renouveler l’expérience d’une création pour son Ballet ; c’est son nouvel opus : B comme … qui est présenté en ce moment sur la scène du Grand Théâtre couplé à une nouvelle reprise de Pneuma,…

Lire plus

Carlson, Cherkaoui, Lifar … l’individu et le groupe

On ne saura jamais vraiment quel fut le point de départ de l’idée d’associer Carolyn Carlson, Sidi Larbi Cherkaoui et Serge Lifar dans une même soirée ni s’il y avait d’ailleurs une logique particulière dans cet assemblage hétéroclite hormis l’idée de sembler faire du nouveau en mélangeant des parties de programmes des saisons passées pimentées…

Lire plus

ROMEO ET JULIETTE … l’avenir est à construire

Le hasard fait parfois bien les choses : en programmant son Romeo et Juliette créé en 2009, Charles Jude, directeur du Ballet de l’Opéra de Bordeaux depuis plus de 20 ans n’imaginait sûrement pas que ce serait avec le plus personnel de ses ballets montés pour la compagnie que se terminerait son mandat passionné. Poliment…

Lire plus

4 TENDANCES … la preuve par 4 qu’ils sont incontournables !

Le milieu de la saison est le traditionnel rendez vous du Ballet de l’Opéra de Bordeaux et de la danse contemporaine. Cet épisode où la compagnie se confronte à un langage chorégraphique autre que la forme académique et classique qu’elle défend avec brio est toujours l’occasion de voir certaines individualités se détacher du groupe, être…

Lire plus

Grève du Ballet de l’Opéra de Bordeaux

Ce jeudi 30 mars 2017, le Ballet de l’opéra de Bordeaux a choisi de ne pas assurer la représentation de la Première de Quatre Tendances, leur rendez vous annuel avec la danse « contemporaine » (s’il faut encore classer les types de danses) . Quatre talentueux chorégraphes, actuels et donc en pleine immersion avec le monde dans…

Lire plus

Le Bourgeois qui n’était pas gentilhomme

« Depuis un certain nombre d’années, les artistes se sont embourgeoisés dans leurs institutions culturelles «  … ces propos, sortant, de la bouche d’une personne n’ayant aucun rapport direct le milieu artistique et assez peu de neurones pour réfléchir à ce qu’il y a en amont de deux heures de spectacle auraient pu tomber aux oubliettes ……

Lire plus

Même la Russie bolchévique n’avait pas osé dire çà …

Le Ballet de l’Opéra de Bordeaux est en pleine représentation de Coppélia dans la version de son directeur Charles Jude. La compagnie s’y illustre avec une rare perfection ainsi qu’une envie de danser et une joie communicatives à en juger par les sourires des spectateurs à la sortie et l’enthousiasme lors des saluts. Et pourtant…

Lire plus

Coppelia …on était trop sérieux il y a 17 ans

Déjà 17 ans que Charles Jude a monté son Coppélia pour le Ballet de l’Opéra de Bordeaux. A l’époque, seul le côté kitsch et l’américanisation du propos flirtant ouvertement avec la comédie musicale, l’univers des cartoons et la magie à trois francs six sous m’avait marqué … et de là, ce ballet ne m’avait pas…

Lire plus

Les Voyages de Don Quichotte ou Les Moulins de la Frustration

La montagne accouche d’un petit pois L’idée très conceptuelle et se voulant très (trop?) fourre tout ne m’inspira guère quand je la découvris dans le programme dégraissé par des coupes budgétaires de la saison lyrique bordelaise. Il s’agissait de fêter l’anniversaire de Cervantes en prolongeant l’esprit festivalier de l’été  et de fédérer les « forces vives » de…

Lire plus