4 TENDANCES … la preuve par 4 qu’ils sont incontournables !

Naharin_by-Vincent-Bengold-E3149

Le milieu de la saison est le traditionnel rendez vous du Ballet de l’Opéra de Bordeaux et de la danse contemporaine. Cet épisode où la compagnie se confronte à un langage chorégraphique autre que la forme académique et classique qu’elle défend avec brio est toujours l’occasion de voir certaines individualités se détacher du groupe, être mises en avant et sortir de l’uniformité parfaite et recherchée du troupeau de cygnes ou de la bande de jeunes et joyeux villageois ou gentilshommes. 4 Tendances est aussi l’occasion pour le public bordelais d’assister à des créations ou des entrées au répertoire de pièces de chorégraphes d’aujourd’hui et pour les danseurs de construire ces pièces directement à partir du matériau que leur propose un créateur bien vivant ! De ce fait, cet incontournable de la saison depuis maintenant 6 ans est particulièrement intéressant à suivre car il capte l’énergie de la compagnie et condense le talent des uns, en révèle d’autres plus à l’aise dans un univers plus contemporain ; dans tous les cas montre le potentiel de création et d’interprétation de la compagnie … une sorte de bilan de santé annuel ! Lire la suite « 4 TENDANCES … la preuve par 4 qu’ils sont incontournables ! »

Publicités

La résistible ascension d’Arturo Ui…ou comment l’histoire n’est que recommencement

arturo3

En pleine période électorale c’est une saison engagée que présente Eric Ruf à la Comédie française ; après la claque donnée en début de saison avec les Damnés (d’ailleurs maintes fois nommée aux prochains Molière), la Résistible Ascension d’Arturo Ui de Bertold Brecht continue, surement plus que les stériles débats télévisés, d’interroger le spectateur sur le pouvoir, comment y accéder et comment en (ab)user. A la lecture, la pièce, truffée de personnages et de rebondissements assez déstabilisants a de quoi rebuter ; la mise en scène proposée par Katharina Talbach bien au contraire dégage avec une limpidité déconcertante et décortique non sans humour les froids mécanismes alliant magouille et populisme qui permettent d’accéder au sommet et dissèque comment Arturo Ui, gangster en perte de vitesse finit par imposer sa mafia sur le commerce du chou fleur à l’ensemble des Etats Unis (!!). Présenté comme cela, il y a de quoi trouver cela loufoque vous en conviendrez … le parallèle voulu par Brecht avec l’arrivée d’Hitler à la tête du Reich n’en est que plus glaçant.  Lire la suite « La résistible ascension d’Arturo Ui…ou comment l’histoire n’est que recommencement »

Comme une pierre qui … roule bien au delà d’une simple reconstitution

hd1516_commeunepierreQuelle plus belle rencontre avec Bob Dylan peut on rêver que de revivre l’enregistrement de son mythique « Like a rolling stone » ? … je suis sur que cette phrase sortant de la bouche d’un Vicomte à la culture musicale plutôt classique surprendra les habitués et pourtant …   Lire la suite « Comme une pierre qui … roule bien au delà d’une simple reconstitution »